Accueil Actualités TPI de Labé : les avocats de la partie civile fustigent un...

TPI de Labé : les avocats de la partie civile fustigent un énième renvoi du procès du préfet.

189
PARTAGER

Comme prévu par les avocats du tribunal de première instance (TPI) de Labé, c’est ce mercredi 14 mars 2018 que devait se tenir le procès opposant le préfet de Labé à un opérateur économique. El Hadj Bhoye Garambé Diallo accuse El Hadj Safioulaye Bah d’abus d’autorité. Mais pour une fois de plus, ce procès a été renvoyé à la quinzaine. Ce, parce que les avocats de la défense ne se sont pas présenté ce mercredi.

Une situation condamné par les avocats de la partie civile : «rappelez vous la dernière demande de report a été faite à la demande de monsieur le préfet, le prévenu dans ce dossier ; très malheureusement aujourd’hui il n’est pas venu avec ses avocats. Il sollicite encore un renvoi pour que ses avocats soient à ses côtés. Nous sommes certes respectueux des droits de la défense mais encore faut-il qu’on respecte la justice, qu’on n’abuse pas de la justice. Nous nous avons l’impression que monsieur le préfet est en train d’abuser de la justice. Il demande et obtient un renvoi pour un motif bien défini et à cette date il revient encore réitérer la même chose. Nous avocats de la partie civile nous avons effectué le déplacement depuis avant-hier pour venir à Labé. Ses conseils auraient pu faire autant s’ils prenaient ce dossier au sérieux » dénonce maitre Pépé Antoine Lamah avocats de la partie civile.

Nous y reviendrons !

Bah Djenabou Labé, pour lecourrierdeconakry.com

Print Friendly, PDF & Email