Accueil Actualités TPI de N’Zérékoré : 12 dossiers criminels en cours d’examen

TPI de N’Zérékoré : 12 dossiers criminels en cours d’examen

426
PARTAGER

Les audiences criminelles ont démarré le 18 Avril 2017 au tribunal de première instance de N’Zérékoré. La cérémonie d’ouverture a connu la présence des autorités régionales, préfectorale et communales. A constaté surplace lecourrierdeconakry.

Contrairement aux années précédentes, le tribunal de première instance de N’zérékoré pourra désormais juger les dossiers criminels sur place. C’est dans cette optique qu’il a entamé ses premières audiences criminelles. Au compte de cette première expérience, 12 dossiers criminels seront examinés par les juges.

« En application de la circulaire N° 031 du 27 novembre 2017 de monsieur le ministre d’Etat ministre la justice, Maitre Check Sacko, à ce jour et dans un premier temps, 12 dossiers criminels ont été renvoyés devant notre parquet pour être jugés.   Tous ces faits (assassinats, tentatives d’assassinat, coups et blessures parricides volontaires ayant entrainé la mort, séquestration et autres), sont des faits  qui sont prévus par les textes de loi notamment le code pénal » a indiqué Mamadou Dian Boro Diallo procureur de la république près du tribunal de première instance de N’zérékoré tout en précisant que ces audiences se poursuivront au fur et à mesure que d’autre dossiers seront prêts.

Par ailleurs, il a invité les magistrats de la cours à faire preuve de professionnalisme afin que les jugements qui seront rendu soient équitables.

« Les populations de N’zérékoré ont soif d’une justice  équitable, saine et juste. C’est pourquoi, j’interpelle la conscience des magistrats qui composent ce tribunal criminel. Soyez attentifs et réceptifs de cet état d’âme afin de rendre à nos concitoyens, la justice qu’ils méritent. Ce tribunal que vous présider ne doit pas se limiter simplement à dire le droit. Il doit aller au-delà  en transformant ce droit en une justice saine » a-t-il ajouté.

Présent à cette cérémonie, le directeur de cabinet du gouvernorat représentant du gouverneur en mission, Jean Smith Sandy n’a pas caché sa satisfaction quant à la tenue de ces audiences au près des justiciables.

« Depuis la deuxième République, c’est maintenant avec l’avènement du professeur Alpha Condé au pouvoir et suite aux différentes reforme engagées dans tous les secteurs dont celui de la justice que nous assistons aujourd’hui aux audiences criminelles. Cette réforme au niveau du ministère de la justice vient à point nommé quand on sait qu’aujourd’hui au sein des maisons de détention de N’Zérékoré, il y a des dossiers non jugés qui sont là depuis des années. Et ça ne donne pas une bonne impression à la justice guinéenne. En rapprochant la justice des justiciables, cela ne fait que du bien au peuple de Guinée. Donc je salue la tenue de cette audience et le jugement des affaires criminelles à N’Zérékoré, siège de la région.» s’est réjoui Jean Smith Sandy directeur de cabinet du gouvernorat de N’Zérékoré.

Il faut rappeler que les audiences proprement dites démarreront à partir de la semaine prochaine.

Mamady 2 Camara, correspondant à N’Zérékoré

 

Print Friendly, PDF & Email