Religion : Tenue de la 12ème édition de la Djihara de Daibatou

0
294

Le District de Daibatou, situé à 65 kilomètres de la Commune urbaine de Dinguiraye et à 15 kilomètres du chef-lieu de la sous-préfecture de Diatiféré, constitue un répertoire des faits marquants de l’histoire du fondateur de la ville de Dinguiraye, Elhadj Oumar Tall. Pour valoriser les sites historiques de cette localité, l’Association des Ressortissants et Sympathisants de Daibatou, organise les 9 et 10 mars de chaque année une Djihara. Cette année c’était la 12ème édition, placée sous la cohésion sociale, l’harmonie et la paix. Elle a connu la présence des autorités religieuses, sous préfectorales ainsi que des ressortissants, amis et alliés de cette localité.
Pendant deux jours, certains sites historiques d’ElhadjOumar Tall ont été visités suivi des prières et bénédictions allant dans le cadre de la paix et la cohésion sociale.

Selon Ousmane Ly, un des organisateurs de l’évènement, la mobilisation de l’année 2019 a été de grande taille : « Avec cette mobilisation nous sommes déterminés à organiser la 

DjiharaA chaque année nous constatons une amélioration. Nous sommes satisfaits et interpellons les autorités à nous venir en aide pour le désenclavement de notre localité et la construction d’un hangar pouvant accueillir beaucoup de personnes », a-t-il plaidé.


C’est le Secrétaire Général de la Ligue Préfectorale de Dinguiraye, Elhadj Amadou Bah qui a présidé la cérémonie. Il a saisi l’occasion pour rappeler ses compatriotes ce don le fondateur de la cité sainte d’Elhadj Oumar Tall a légué à sa descendance : « Je leur ai demandé une cohésion sociale pour une paix durable ; à ce que tout le monde soit uni et indivisible pour une Guinée unie et indivisible, singulièrement la préfecture de Dinguiraye et particulièrement le district de Daibatou qui a été laissé par Elhadj Oumar pour ne faire que du Bien », a rappelé Elhadj Amadou Bah.

Pour le Député uninominal de Dinguiraye, Honorable Dr Fodé Amara Bocar Maréga, les prières et bénédictions invoquées lors de cette Djihara contribueront à la cohésion sociale et à la Paix pour toute la Guinée, gage de tout développement : «c’est toujours avec l’assurance d’une ferveur importante que l’on assiste à ces genres d’évènement. Nous avons parlé de la fraternité, du vivre ensemble ; nous devons donc continuer à lutter pour construire la paix dans notre pays la Guinée. Dès mon retour, je chercherais à rencontrer des personnes de bonne volonté pour la construction d’un hangar ».

Monsieur Mamadou Ly ressortissant de Daibatou résidentà Conakry, un des participants dit être impressionné par l’organisation de la Djihara et promet d’assister chaque en y apportant son soutien : « C’est ma première fois d’y participer mais ce que j’ai vu ici à Daibatou me motive davantage à revenir à chaque ». 

Après avoir conquis le district de Daibatou grâce au courage et à la détermination de ses compagnons, Elhadj Oumar Tall a retenu cette localité comme un répertoire de la religion musulmane. Cet endroit devrait être comme Médine et la commune urbaine de Dinguiraye comme la Mecque, aurait souhaité Elhadj Oumar Tall.
Oumar M’Böh Depuis Dinguiraye pour lecourrierdeconakry.com 

Print Friendly, PDF & Email