Accueil Actualités Interdiction de la marche de l’opposition : Mathurin Bangoura donne ses raisons

Interdiction de la marche de l’opposition : Mathurin Bangoura donne ses raisons

102
PARTAGER

Le gouverneur de la ville de Conakry, le Général Mathurin Bangoura a annoncé à la presse ce mardi 3 octobr que la ‘’marche pacifique’’ projetée par l’opposition demain  mercredi 04 octobre sur l’autoroute Fidel Castro est interdite. Sur les raisons de cette interdiction, le gouverneur de Conakry a indiqué  ceci : «Nous interdisons cette marche pour éviter assez de déboires»

Cette décision a été prise lors d’une réunion qui a regroupé au gouvernorat de Conakry ce mardi même,  les représentants du ministère de l’Administration du territoire et de la décentralisation et ceux de l’opposition.

«Contrairement aux autres marches, l’entretien que nous avons eu aujourd’hui était de signifier à l’opposition que compte tenu du fait qu’en l’espace d’un mois il y a eu plus d’une  marche, nous n’autorisons pas celle-ci», a déclaré le gouverneur Bangoura.

Le gouverneur de la ville de Conakry  s’appuie au passage sur l’argument selon lequel il n’y a pas plus tard qu’une semaine que deux victimes de la dernière marche de l’opposition ont été enterrées.

Alors que, dit-il,  cette  marche  avait  été  qualifiée de pacifique.  «Donc, nous nous sommes dit qu’il ne serait pas opportun que cette marche ait lieu sur l’autoroute Fidel Castro de Conakry», a-t-il expliqué.

 A rappeler que l’itinéraire choisi par l’opposition pour cette autre marche de protestation est de Matoto jusqu’à l’esplanade du stade du 28 septembre, sur l’autoroute Fidel Castro.

Nantènin Traoré

Print Friendly, PDF & Email