Accueil Actualités Labé : Trois cadres dont la directrice préfectorale de l’éducation suspendue pour...

Labé : Trois cadres dont la directrice préfectorale de l’éducation suspendue pour faute lourde

36
PARTAGER

 Mory Sangaré, ministre de l’éducation nationale a suspendu trois cadres de ma direction préfectorale de l’éducation de Labé le 29 octobre 2018. Selon la décision annoncée sur les ondes des médias d’État, ces cadres sont sanctionnés pour faute lourde a appris lecourrierdeconakry.com de sources officielles.

La décision est parvenue ce mardi 30 octobre 2018 à la rédaction locale de votre quotidien électronique et elle concerne trois cadres en services dans la région administrative de Labé et cinq autres en services dans les préfectures de Kindia, Boké, Dinguiraye et Yomou.

Aguibou Diallo, responsable des ressources humaines de l’inspection régionale de l’éducation (IRE), Abdourahmane Ba, chef de la section pédagogique de la direction préfectorale de l’éducation et Hadja Aissatou Diouldé Diallo la directrice préfectorale de l’éducation de Labé sont mis sur  la touche par le ministre de l’éducation nationale.

Il faut signaler, que c’est en tout huit cadres de l’éducation nationale qui sont concernés par cette décision. Il s’agit de Amadou Soumah jusque-là DPE par intérim de Boké, Demba Bangoura de la DPE de Yomou, Abdoul Karim Barry DPE par intérim de Dinguiraye, Mamadou Alpha Diallo de la DPE de Boké et Ousmane Aissata Camara DPE de Kindia. A ceux-ci s’ajoutent les trois cadres de la DPE de Labé suspendu par la même occasion.

Pour l’instant toutes nos tentatives de faire réagir les concernées par cette décision ont été vaines. Et pour plus d’un observateur ces sanctions seraient liées à la gestion de la crise que traverse actuellement l’éducation Guinéenne.

Bah Djenabou Labé, pour lecourrierdeconakry.com

Print Friendly, PDF & Email