Culture : Lancement officiel de l’ONG Jeunes et Culture

0
66

Pour redynamiser le secteur culturel guinéen et lutter contre la délinquance, l’ONG Jeunes et Culture a lancé officiellement ses activités sous le thème ” jeunes guinéens et diversités culturelles “. C’était à l’occasion d’une conférence tenue ce vendredi 16 juillet 2021 à la Maison de la Presse de Guinée à Kipé Dadya dans la Commune de Ratoma.

A cette occasion l’ONG lance son premier projet dénommé : « Le festival des arts et de la diversité culturelle dans les cinq communes de Conakry ». Selon le président de l’ONG, ce festival est un appel à projet où les jeunes des cinq communes de la ville de Conakry pourront postuler dans l’activité qui les convient à travers un appel à candidature qui sera lancé à partir de ce vendredi 16 juillet 2021 sur le site officiel de l’ONG. Les candidats retenus seront formés gratuitement par l’ONG dans les différents domaines de la culture à savoir le cinéma, le théâtre, la musique, l’art plastique, la dense traditionnelle ou moderne. Ces jeunes, à leur tour, vont créer des œuvres dans ces différentes disciplines et vont représenter leurs communes respectives pour la compétition lors du festival des arts et de la diversité culturelle dans les cinq communes de Conakry qui se tiendra en 2022.

« L’association s’active à la recherche des nouveaux talents offrant aux jeunes un espace d’épanouissement, de mise en valeur de leurs œuvres pouvant leur permettre d’être des véritables acteurs de développement notamment de la culture», précise Arthur Kolié, initiateur et président de l’ONG JEUNES ET CULTURE.

L’instrumentalisation de la jeunesse par la politique, la délinquance, sont entre autres le constat du président de l’ONG, qui a fait qu’il s’est tourné vers cette jeunesse afin qu’elle puisse contribuer au développement de la culture : « Pourquoi JEUNES ET CULTURE ? Allez-y dans les quartiers où vous verrez plein de jeunes qui passent à longueur de journée en train de faire du thé. Ils n’ont rien à faire. C’est pourquoi nous avons besoin de ces jeunes-là pour développer notre culture. Pour que ce pays puisse se développer, on a besoin de la culture, parce que les mines ne vont pas sauver la Guinée. Si les mines pouvaient sauver la Guinée, elle serait développée plus que Doubaï. Mais la culture oui. La culture peut sauver la Guinée, peut sauver la jeunesse, peut permettre aux jeunes de prendre leur avenir en main, et de pouvoir faire quelque chose de fiable. »

                                              Marie Lisette Bangou

Print Friendly, PDF & Email