Hôtellerie : Voici l’état des lieux dans la commune urbaine de Labé

0
148
Hôtellerie : Voici l’état des lieux dans la commune urbaine de Labé

Étant un indicatif très important dans le développement d’une ville, le secteur hôtelier commence à voir le bout du tunnel dans la capitale du Foutah Djallon. Avec une dizaine d’hôtels et motels à son actif, la cité de Karamoko Alpha mo Labé ambitionne plus avec le lancement des travaux de construction d’un hôtel trois étoiles au cœur de la ville. Une initiative qui, si elle se matérialise, sera une première à l’intérieur du pays en Guinée.

Dans un entretien exclusif accordé à la rédaction locale de votre quotidien électronique lecourrierdeconakry.com, Fodé Ismaël Camara a abordé le sujet de long en large. Tout d’abord, le directeur régional de l’hôtellerie, du tourisme et de l’artisanat s’emploie à donner les statistiques : «Il y a sept (7) hôtels, six (6) motels, trente-deux (32) maquis et onze (11) restaurants modernes ici à Labé et qui sont opérationnels.»

A la question de savoir si toutes ces infrastructures répondent toutes aux normes en la matière, le Directeur régional de l’hôtellerie, du tourisme et de l’artisanat, a été on ne peut plus clair : « Quand vous parlez de normes, on ne peut pas comparer les normes de Conakry à celles de Labé, parce que même Safatou a une norme limitée ; mais on dit Hôtel. Donc à Labé ce qu’on peut considérer comme hôtel et qui répond un peu aux normes c’est l’hôtel Safatou et l’hôtel chez Alpha Yaya. Mais notre objectif c’est d’y installer des hôtels qui peuvent vraiment recevoir de grandes personnalités

Un souhait, que Fodé Ismaël Camara commence déjà à matérialiser sur le terrain avec le lancement des travaux de construction d’un hôtel trois étoiles en collaboration avec un opérateur économique. C’est l’hôtel Tourisme Tinkisso (au cœur de la ville) qui doit abriter ce chantier qui sera une première à l’intérieur du pays, a-t-on appris de sources officielles.

« Dès que je suis venu, je me suis dit qu’il faut que Labé ait un hôtel digne de nom. Donc, j’ai commencé les consultations, j’ai appelé l’opérateur qui est parti à Conakry. On lui a soumis à beaucoup d’exercices dont entre autres des enquêtes de moralité. L’opérateur nous a montré le plan d’un hôtel de trois étoiles. Je vous informe hôtel de trois étoiles, à part Conakry, dans toutes les préfectures de la Guinée, vous n’e verrez pas. Seulement Labé va connaître un hôtel de trois étoiles avec deux piscines. Une piscine pour jeunes et un autre pour adultes. Des airs de jeux comme Handball, volleyball, tennis, … tout sera mis sur place », confie Fodé Ismaël Camara.

Ce directeur ambitionne beaucoup plus pour la cité de Karamoko Alpha mo Labé : « Nous allons aussi réaménager l’ancien bâtiment qui est là comme l’hôtel du tourisme. Mon souhait est que ce lieu-là soit la tour Eiffel de Labé. Que quiconque vienne à Labé qu’il voie cet édifice et qu’on dise oui c’est seulement à Labé qu’on a un hôtel trois étoiles. Mon souhait c’est de réaliser cela »

Pour ce faire, il a tenu à tirer la sonnette d’alarme car cet hôtel aura une particularité spécifique: « Je sollicite que les citoyens de Labé nous aident, parce que ça va aussi créer de l’emploi. En plus il y a aussi la spécificité de ce hôtel là parce que l’ameublement de l’hôtel même, les draps seront faits par les artisans, tous les meubles viendront de Labé ».

Ce projet qui est en cours depuis près d’un an, a vraisemblablement connu des difficultés non négligeables. C’est entre autre le détournement de près d’un milliard GNF par l’entrepreneur qui aurait pris la poudre d’escampette. Mais heureusement, le bailleur a vite trouvé un autre entrepreneur qui poursuit les travaux. L’inauguration de l’édifice est prévue en 2020, selon nos informations.

Bah Djenabou, Labé, pour lecourrierdeconakry.com

 

Print Friendly, PDF & Email