Kamsar – 26 mai 22. La Compagnie des Bauxites de Guinée (CBG), un des leaders mondiaux dans l’industrie de la bauxite a annoncé aujourd’hui avoir offert des contrats de travail à une trentaine de jeunes diplômés guinéens.

La cérémonie de signature des contrats a eu lieu ce matin au Centre de Développement et de Formation (CDF) de la CBG, à Kamsar, et a réuni les nouveaux employés, des membres de la Direction Générale et des cadres de la compagnie.

Fraichement sortis de l’université, ces jeunes, tous de nationalité guinéenne dont des dames, viennent de signer leur tout premier contrat professionnel, avec l’une des entreprises la plus viable de la République Guinée. La CBG est entrée en opération depuis plus d’un demi-siècle, en 1973 plus précisément.

Cette embauche fait suite à un programme de stage, initié et mis en place par la Direction Générale de la CBG, et il a un objectif stratégique et double pour la compagnie comme l’explique le Directeur Général, M. Souleymane Traoré : « D’abord ce programme a pour but d’appuyer nos efforts de contribution au développement de la Guinée, qui est un élément essentiel de la mission de notre compagnie. Nous estimons qu’en créant et offrant des emplois décents et garantis aux jeunes guinéens, nous luttons contre le chômage, et contribuons au processus de création de richesse pour la Guinée ».

M. Traoré poursuit « Nous sommes leader, et pour préserver perpétuellement cette position, nous travaillons en permanence pour attirer et retenir l’élite. Ces jeunes sont tous des majors de leurs promotions respectives et ils ont été engagés dans le cadre d’un partenariat stratégique que nous avons avec les institutions d’enseignement supérieur de la Guinée. Ils sont diplômés dans des domaines techniques et ils ont intégré notre compagnie en support à la boucle des opérations, et j’en suis personnellement heureux que parmi eux, il figure des jeunes dames »

Sélectionné pour vous :   Congrès:  L’Ordre national des médecins à l’épreuve de la démocratie

Mlle Mariam Camara, désormais membre de l’équipe du département électronique fait exploser sa joie : « Je suis aux anges, car travailler pour la CBG, pour moi, était un rêve d’enfant. Ma joie est sans limite et tout simplement indescriptible. Je remercie Dieu, mes parents et surtout aussi la CBG, même si je dois souligner le fait que le chemin n’a pas été facile. S’orienter dans les filières techniques et s’imposer parmi les hommes, dans notre société (la Guinée), relève du véritable parcours du combattant. Je suis heureuse et prête à relever de nouveaux défis ».

Avec Guinée 7

LAISSER UN COMMENTAIRE AVEC Facebook