Le Syli national de Guinée sort de la trêve internationale avec un bilan négatif ! Deux matchs, deux défaites, un but marqué et 4 buts encaissés. Trois jours après sa contre-performance face à l’Algérie (1-0) à Oran, l’équipe de Kaba Diawara s’est largement inclinée ce soir contre la Côte d’Ivoire (3-1).

Dans ce second match disputé en France, le Syli national de Guinée n’a rien pu faire face aux assauts ivoiriens, menés par le box to box, Séko Fofana. Le milieu de terrain de Lens auteur du deuxième but de la rencontre a permis aux éléphants ivoiriens de se mettre à l’abri dès la première mi-temps avec un large score (3-0).

Du retour au vestiaire, les guinéens vont essayer de changer la physionomie du match grâce aux changements du technicien Kaba Diawara. Mais après la réduction du score par le défenseur du FC Valence, Mouctar Diakhaby, les joueurs guinéens auront du mal à concrétiser leurs occasions. Les attaquants du Syli national se sont manifestés par leur maladresse devant les cages du portier ivoirien qui a plutôt passé une bonne soirée. Cela en dépit de la nouvelle titularisation du duo Bayo-Guirassy.

En plus de l’inefficacité inquiétante de l’attaque, ces deux rencontres amicales du Syli national de Guinée contre l’Algérie et la Côte d’ivoire ont permis de mettre en exergue les limites de l’équipe de Kaba Diawara, composée essentiellement de jeunes joueurs. Les résultats sont très loin de satisfaire les observateurs du football guinéen. Beaucoup d’entre eux, ne cessent de mettre en cause, le niveau du sélectionneur qui a été très décrié pour ses choix.

Suite à cette trêve internationale, il va falloir que Kaba Diawara et son staff tirent les leçons. Pendant ce temps, la Guinée va certainement perdre des points au classement général de la FIFA qui profite de ces matchs pour mettre à jour le rang des équipes nationales.

Ibrahima Bah