Accueil Actualités Affaire 28 septembre : Les avocats d’Aboubacar Toumba Diakité demandent l’inculpation d’Alpha...

Affaire 28 septembre : Les avocats d’Aboubacar Toumba Diakité demandent l’inculpation d’Alpha Condé

75
PARTAGER

Le collectif des avocats de M. Aboubacar Toumba Diakité alias ‘’ Toumba’’ a fait le point sur le dossier du 28 et leurs délibérations à la presse le  8 mai dans la salle Mohamed Koula Diallo.

Me Paul Yomba Kourouma, entouré de Me Aboubaca Sylla et Me Lancinet Sylla, tous avocats à la cour, ont annoncé que le dossier du 28 septembre 2009 ne peut pas être traité en l’absence du président de la République.

Prenant la parole, Me Paul Yomba a tout d’abord rappelé que le peuple de Guinée vient de rater une grande opportunité, celle de s’inscrire en lettre d’or au nombre des pays émergents en matière de droit et d’Etat de droit.

« La justice guinéenne vient de se priver de l’opportunité de se laver avec de l’autre propre, de l’anathème des critiques qui lui sont en longueur de journée adressé par le citoyen lambda et par l’opinion nationale et internationale », a-t-il entamé son discours.

Le dossier du 28 septembre 2009,  selon lui  ne peut pas être traité en l’absence du chef de l’Etat.

«Ce dossier ne peut être traité en l’absence du Pr Alpha Condé qui se trouve impliqué en dehors même de ce que nous venons de révéler.  Si d’autres inculpés que nous attendions dont certains ne sont pas encore à Conakry pour nous parler de l’implication de l’homme. Je crois qu’ils nous ont  donné l’occasion de l’enrôler dans cette affaire, le livrer à la justice guinéenne ou la justice internationale », a-t-il indiqué.

Me Aboubacar Sylla, prenant la parole, a d’abord fait une comparaison entre l’affaire de l’attaque de la résidence privée du Pr Alpha Condé le 19 juillet 2011 et le dossier du 28 septembre 2009 lorsque le domicile du président a été attaqué il y a eu des diligences. Ce procès a été expéditif. Sur ce, Me Aboubacar pense qu’il est incompréhensible que depuis l’interrogatoire de leur client Toumba, que ce dossier n’est pas bougé d’un iota.

 « C’est incompréhensible que le pool ne se réunit que sauf quand nous les avocats de Toumba, déposons des requêtes, de manière lapidaire », a-t-il signalé. Avant d’insister sur la discrimination dont est victime leur client.

« Ces co-inculpés sont en ville, il y en a qui occupe des postes officiels, côtoie des victimes et témoins et la partie civile. Si aujourd’hui on ne peut pas administrer la bonne justice dans ce pays, c’est à cause de ces discriminations », estime Me Aboubacar.

Cependant, les avocats de Toumba Diakité estiment que la déclaration du président Alpha Condé sur l’innocence de certaines personnes inculpés dans cette affaire qui, dit-il « étaient absentes », mérite l’attention des juges d’instruction.

En fin, ils promettent de veiller à ce que Alpha Condé soit inculpé devant la justice internationale, « si d’ici là, les escadrons de la mort ne nous en empêchaient pas », ont-ils lancés.

Nantènin Traoré  

 

Print Friendly, PDF & Email