Quand le savoir-faire et le mérite se retrouvent à la fois chez un homme, il devient absolument innovateur. Oui c’est bien de Ibrahima Koné qu’il s’agit, le Président de l’UPF Guinée, le promoteur du Journal des Appels d’Offres et du Régional info. Très jovial, alerte, respectueux et fidèle à ses amitiés, Ibrahima Koné appelé affectueusement DG à Horoya est ce Directeur qui a le sens du management et de la gestion humaine.
Tout ce à quoi il touche, il le rentabilise à travers des idées novatrices et son goût affirmé de l’excellence. Comme un peintre il aime le beau et la mosaïque des idées auxquelles il imprime son génie journalistique, pour sortir quelque chose qui plait aux yeux et à l’esprit. Depuis son arrivée à Horoya, ce quotidien national qui n’était que de nom, avec un tirage de 6 pages pour seulement 300 exemplaires, est aujourd’hui devenu un véritable journal de 24 pages riche en informations et en rubriques.
Il faut avoir le courage de reconnaitre le renouveau de ce quotidien national qui fait aujourd’hui la fierté nationale. Non seulement il est édité en français mais, Koné avec le souci de satisfaire les nombreux arabophones, a édité un Horoya en Arabe. Ce qui est la preuve du professionnalisme de cet intrépide homme de média qui pense à tous les aspects pour une large diffusion de l’information.
Ibrahima Koné a créé le Collectif des journalistes pour la citoyenneté (CJC) dans le but de contribuer à la formation civique de ses compatriotes, pour que chacun sache son droit et son devoir. Qui ne se souvient pas de la 46ème assise de la Presse francophone de Conakry qui a connu un succès retentissant grâce à la capacité organisationnelle du président de l’UPF-Guinée, Ibrahima Koné.
L’homme se bat quotidiennement pour la promotion de ses confrères de la presse guinéenne à laquelle il attache une considération particulière. Ceux qui ne le connaissent pas le respectent, ceux qui le fréquentent l’admirent et l’adulent car, il apporte la joie chez tous. Il a toujours un gentil mot pour soulager ses collaborateurs. C’est un véritable chef qui sait se mettre à l’écoute de tous et aussi il partage tout ce qu’il gagne. C’est le secret de l’enthousiasme qui l’entoure partout à JAO tout comme à Horoya.
Ibrahima Koné mérite d’être approché pour qu’il partage son expérience et son savoir-faire médiatique. Il est une véritable source d’inspiration, à chaque moment il met en exergue une autre de ses multiples facettes innovantes. Qui sait s’il ne tentera pas de réveiller le Horoya hebdo qui par le passé était beaucoup prisé par les lecteurs.
Ibrahima Koné, le terrible de la presse guinéenne demeurera serein et imperturbable. Respect monsieur le Directeur Général du Quotidien National HOROYA.

MAM CAMPBELL JOURNALISTE INDÉPENDANT ET ACTIVISTE CONSULTANT EN COMMUNICATION.