Kindia : Reprise effective des cours après la suspension de la grève du SLECG

0
311

Les élèves et enseignants de la Préfecture de Kindia ont à l’instar des autres préfectures repris ce lundi le chemin de l’école. Ils étaient massivement mobilisés dans les différents établissements visités. Cette reprise fait suite à la signature d’un protocole d’accord entre le gouvernement et le syndicat libre des enseignants et chercheurs de Guinée (SLECG). Un accord qui a abouti à un dénouement heureux de la crise que traversait le système éducatif depuis le 03 Octobre 2018, à cause de la grève qu’avait déclenchée le SLECG.  Dans les établissements publics et privés, les professeurs programmés et non programmés ont répondu massivement présents pour cette date de reprise.  Selon le Proviseur du lycée régional 28 Septembre, Mohamed Fayo Konaté : « Elèves et enseignants veulent rattraper les cours perdus pendant la période de grève. C’est pourquoi, ils sont tous là. Tous les professeurs programmés, ont tous répondus présents. D’autre sont même là mais il non pas cours ». 

Cette reprise a été saluée par les élèves candidats aux différents examens nationaux. C’est le cas de Mohamed Sylla élève au groupe scolaire Stéphane Plus : « vu la situation, j’étais très inquiets de l’allure de cette grève du SLECG. Je venais à l’école mais je me posais la question comment les examens allaient se déroulés cette année. Je suis très en chanté de cet accord signé et surtout de la reprise effective des cours », s’est-il réjouit.

Les professeurs aussi de leur côté, ont exprimé leurs sentiments : « Je remercie camarade Aboubacar Soumah le secrétaire général du SLECG pour son patriotisme et son engagement dans le cadre de l’amélioration des conditions de vie des enseignants. Je félicite également les enseignants qui l’on crû et soutenu. Je remercie le Chef de l’État Pr Alpha Condé et le Ministre conseiller Tibou Kamara pour le dénouement de cette crise », a indiqué Amadou Diallo professeur de français au collège et lycée SAMBAYA.  Le dénouement de la crise qui secouait le système éducatif n’enchante pas que les élèves et enseignants. Les parents d’élèves aussi se sont réjouis. Rencontré dans un établissement public, Hawa Soumah mère d’élèves est toute heureuse : « Du fait que le gouvernement et les syndicats se sont entendus, c’est une nouvelle salutaire et appréciable, nous remercions Dieu pour cela. Honnêtement les mots me manquent, que Dieu sauve la Guinée de ces genres de crises. Je souhaite à ce que le gouvernement améliore la situation des enseignants pour une bonne qualité d’éducation de nos enfants » a-t-elle défendue.

Mohamed Condé pour lecourrierdeconakry.com Tel : 625-06-33-08

Print Friendly, PDF & Email