Labé : Le préfet annonce avoir réalisé le pont de Telidjé sur fonds propres

0
115

Le préfet de Labé brise en fin le silence par rapport à la réalisation du pont de Telidjé dans le quartier Koulidara, commune urbaine de Labé. El Hadj Safioulaye Bah annonce haut et fort qu’il a mis en place ce pont sur fonds propres et que ça n’a rien à avoir avec les travaux de bitumage de la voirie urbaine de Labé en cours avec l’entreprise Guicopres, a appris lecourrierdeconakry.com.

El Hadj Safioulaye Bah, persiste et signe que c’est sur fonds propres qu’il a réalisé cet ouvrage de franchissement : « Effectivement c’est un pont que j’ai décidé de faire pour faciliter l’accès dans cette zone. Le financement, est un financement privé, je dirais même personnel. C’est la zakat que je paye que j’ai utilisée pour la construction de ce pont. Avec le concours du chef de quartier qui a des camions qui nous aidaient à transporter la terre et nous avons loué une grue venant de Mamou pour prendre les éléments de dalots que nous avons utilisés. »

Le préfet de Labé soutient que cette réalisation n’a rien à avoir avec le projet de bitumage de la voirie urbaine en cours : « Pour preuve vous n’avez vu aucun engin de Guicopres là-bas. La terre, nous l’avons mise nous-mêmes. La grue qui a servi, c’est celle que nous avons louée à Mamou et l’étalage de la terre a été fait en mains. Donc, Guicopres n’a absolument rien à avoir dans ce chantier et ce n’est pas un financement. Je l’ai dit, c’est la Zakat que je paye annuellement que j’ai utilisée pour réaliser le pont ».

Il faut rappeler que le pont en question a déjà commencé à servir les usagers sur une satisfaction totale des riverains de la zone.

Bah Djenabou Labé, pour lecourrierdeconakry.com

Print Friendly, PDF & Email