Mgr Vincent Coulibaly : un quart de siècle au service de Dieu et des hommes

0
2236

Originaire de Kinieran, l’archevêque de Conakry, Monseigneur Vincent Coulibaly fête ses 25 ans de vie épiscopale. Un quart de siècle au service de Dieu et des hommes célébré sous le signe de la joie, la tendresse et la reconnaissance de l’élu, ce 17 février à Conakry.

C’est un grand événement pour l’église de Guinée. Les fidèles l’ont démontré par leur présence massive ce dimanche 17 février à la cathédrale sainte Marie de Conakry pour assister à la messe d’action de ce jubilé d’épiscopat de son Excellence Mgr Vincent Koulibaly.

12 février 1994- 12 février 2019, 25 ans jour pour jour que Monseigneur Vincent Coulibaly a été nommé évêque du diocèse de Kankan dont il est le tout premier de l’histoire.

Monseigneur Vincent Coulibaly a  été sacré évêque le 12 février 1994 du diocèse de Kankan jusque-là préfecture apostolique. Il est le premier pasteur de l’église du diocèse de Kankan à être nommé par le Pape Jean Paul II en décembre 1993.

Né le 16 mars 1953 à Kiniéran, dans la préfecture de Mandiana où il fit ses études primaires, Mgr Vincent Coulibaly, a entamé sa marche vers le Christ au grand séminaire de Koumi au Burkina Faso en septembre 1974.

Il est ordonné diacre le 28 juillet 1979 à Kissidougou par Monseigneur Pierre Marie Coty (ndlr : évêque de Daloa, Côte d’ivoire). Deux après, il est ordonné prêtre à Kankan par Monseigneur Robert Sarah (ndlr. Cardinal depuis 2010) alors archevêque de Conakry et qui cumulait le poste d’administrateur apostolique de Kankan et Kissidougou.

C’est ici même à Kankan, dans son église d’origine que commence sa mission. De 1981 à 1989, il est vicaire  paroissial à Kankan puis curé. Au même moment, il avait la charge de de Président de l’organisation catholique pour la promotion humaine dans la préfecture apostolique.

En 1989, il se voit confier la mission de former les ministres de l’église par une nomination au séminaire saint jean XXIII de Kindia. L’année d’après, le formateur devient directeur du séminaire de Kindia jusqu’au jour de sa nomination par le pape Jean Paul II.

Sa foi, sa piété et son sens du sacrifice, son sens de l’écoute sont entre autres des qualités que lui reconnaissent ses collaborateurs.

« il a toujours porté le souci de l’‘unité des agents pastoraux et insister sur la discipline et le travail et surtout la prière qui est la première arme de tout apostolat » écrit le Père Moise  Tinguiano, Responsable de la communication sociale.

Outre la communauté des prêtres guinéens, la célébration de ce jubilé d’argent, a enregistré la présence de l’évêque de Kankan, Monseigneur Emmanuel Félémou et son auxiliaire Alexis Tadjino ; celle de l’évêque émérite de l’église anglicane de Guinée Albert David Guillaume Gomez et l’archevêque de  de Guinée Bissau, Monseigneur Jaques Boston.

Plusieurs délégations étrangères étaient là dont celle du Mali représentée  par le cardinal Jean Zherbo, archevêque métropolitain de Bamabo, de la Sierra Léone dirigé par l’archevêque de freetown et celui de Makene.

SE Mgr Vincent Coulibaly est archevêque de Conakry depuis le 15 juin 2003 date de son intronisation ; cela après sa nomination par sa sainteté le Pape jean Paul II le 06 mai 2003.

Monique Curtis

Source: Service communication sociale

Print Friendly, PDF & Email