Mort de Kèlèfa Sall, Cellou Dalein et Sidya Touré se rappellent de l’homme

0
300
Guinea's opposition leaders Cellou Dalein Diallo (L) and Sidya Toure (R) attend the closing ceremony of the 3rd congress for the Rally of Republicans (RDR) party or congres ordinaire du Rassemblement des republicains on September 10, 2017at the Sports Palace in Abidjan. / AFP PHOTO / ISSOUF SANOGO (Photo credit should read ISSOUF SANOGO/AFP/Getty Images)

L’ancien président de la Cour Constitutionnelle, Kèlèfa Sall a tiré sa révérence ce samedi 27 juillet 2019, à son domicile, à Conakry.
Quelques heures après sa mort, certains hommes politiques notamment, le chef de file de l’opposition guinéenne, Cellou Dalein Diallo et le président de l’UFR, Sidya Touré se rappellent encore de Maitre Kèlèfa Sall.
«J’ai vu Kéléfa Sall il y a quelques mois. Il était brisé, meurtri…parce que la manière cavalière et brutale, illégale dont on l’a destitué l’avait profondément marqué. Et simplement, vous connaissez les motifs : parce qu’il s’était exprimé contre la modification de la constitution pour permettre le troisième mandat. C’est pour vous dire qu’Alpha va être impitoyable, il va essayer mais le peuple de Guinée est grand, Dieu est grand. Il est prêt à tout, il a destitué ce brillant magistrat, cet homme de conviction, ce patriote, pour penser qu’il va avoir le boulevard ouvert vers son troisième mandat mais il y a plusieurs Kéléfa Sall aujourd’hui au sein du FNDC et en dehors», a rappelé Cellou Dalein,
Plus loin, le Président de l’UFDG a demandé aux militants et sympathisants de leur parti de participer massivement aux obsèques du défunt : «Je voudrais que nous participions massivement aux obsèques de Kéléfa Sall le moment venu, pour rendre hommage à cet homme qui est un grand patriote, qui a eu le courage de ses convictions alors que beaucoup aujourd’hui sont des opportunistes, des démagogues, qui ne pensent qu’à eux-mêmes, qui n’ont plus de conviction, qui sont en train de pousser Alpha Condé simplement pour obtenir leurs faveurs… Kéléfa Sall a été un homme objectif et droit comme Maitre Cheick Sacko, ancien ministre de la Justice ».
Quant à Sidya Touré, il a écrit les quelques lignes sur sa page Twitter : « je viens d’apprendre le décès de l’ex Président de la Cour constitutionnelle, Kèlèfa SALL dont l’honneur a été délibérément souillé pour refus de putsch constitutionnel. Il avait conseillé au PRAC de ne pas écouter les sirènes révisionnistes. Mes condoléances à tous les guinéens ».
Que l’âme de l’illustre disparu repose en paix, Amen !!!
Oumar M’Böh pour lecourrierdeconakry.com
+224 622 62 45 45
mbooumar@gmail.com

Print Friendly, PDF & Email