Urgent : Les activités de la SMD paralysées à nouveau !

0
159

Les activités de la Société Minière de Dinguiraye (SMD) ont été paralysées encore, ce vendredi 29 mars 2019 par les travailleurs de ladite société. Cette paralysie serait due à un ‘’manque de respect’’ du Directeur Général Martin White à l’endroit du Chef de l’Etat, Pr Alpha Condé.

Selon Aly Camara, le quatrième titulaire de la structure syndicale des travailleurs de cette société qui a été joint par notre reporter : « c’était au cours d’un entretien relatif à notre collègue Moustapha Diallo gravement malade dont les responsables refusent toujours d’évacuer pour des soins sanitaires. Le Directeur Général nous a dit que sa société paie des taxes au gouvernement guinéen et que le Président de la République, n’a qu’à prendre dans cet argent et construire des hôpitaux pouvant nous soigné moi je m’en fou. C’est en ce moment que nous avons crié pour lui dire que nous n’allons pas accepter ces propos à l’endroit du père de la nation guinéenne et nous avons demandé à tous les travailleurs de cesser leur travail, parce que la dignité de la nation a été touchée », a-t-il indiqué.

Mais pour ce syndicaliste, les employés de la SMD ne vont pas se limiter seulement au boycott des activités de cette société. Ils demandent le remplacement immédiat de certains responsables notamment le Directeur Général et sa femme ainsi que le directeur de l’hôpital qui ne soucient pas de l’état de santé des employés : « étant donné que c’est la dignité du Président de la République qui est touchée, nous demandons le départ du Directeur Martin White, de sa femme Olga ainsi que le directeur de la santé, Sékou Camara ; sans leur départ, pas de travail tout restera paralysé et nous irons jusqu’au bout » a-t-il averti.

Joint au téléphone par notre rédaction, le Directeur Général de la SMD, Martin White par le biais du Directeur des Affaires Juridiques et chargé des Relations Publiques de cette société, Maitre Camara a dit que selon son Directeur lui a fait savoir que : « ses propos ont été mal interprétés par les syndicalistes. Et qu’il parle l’anglais et que c’est celui qui a traduit ses propos en français les a mal interprétés. Il m’a dit qu’il ne peut se permettre d’offenser ses travailleurs à plus forte raison les autorités de la Guinée ou le président de la république. Et depuis hier on lui pose la même question de savoir s’il a offensé le Chef de l’État, il nous a dit non. Moi je ne peux pas dire aux employés de dire au Président de construire des hôpitaux, » a-t- indiqué.

Cette situation est intervenue en présence du gouverneur de la région administrative de Kankan, Mohamed Gharé ainsi que certaines autorités communales et sous préfectorales.

A suivre…
Oumar M’Böh pour lecourrierdeconakry.com 

 

Print Friendly, PDF & Email