Course au CNT : les partis politiques se partagent les places

0
45

Grâce à la médiation de Docteur Ousmane Doré, plusieurs coalitions de partis politiques ont signé un accord sur la clé de répartition des quinze places accordées à la classe politique guinéenne pour la désignation des représentants au Conseil National de la Transition ce lundi 22 novembre 2021.

Sur le document, figure l’ANAD de Cellou Dalein président de l’UFDG, du RPG ARC-EN-CIEL de l’ancien président Alpha Condé, du FNDC /Politique, de la COPED de Docteur Ousmane Kaba, de la CPR de Docteur Faya Millimono, de la CORED de Elhadj Mamadou Sylla.

Mais au cours des négociations entamées la semaine dernière par Docteur Ousmane Doré, la CPR de Docteur Faya Millimono du Bloc Libéral et la CORED de Elhadj Mamadou Sylla président de l’UDG, se sont retirées avant la fin des négociations. Mais cet après-midi, d’autres coalitions ont pris part à la signature de l’accord. Il s’agit de l’ANAD représenté par Docteur Fodé Oussou Fofana de l’UFDG, du RPG ARC-EN-CIEL représenté par Sékou Souapé Kourouma membre du bureau politique national du RPG ARC-EN-CIEL, du FNDC / politique représenté par Mohamed Tall de l’UFR, de la COPEG, représentée par Docteur Ousmane Kaba du PADES et pour les autres partis politiques représentés par Honorable Mohamed Lamine Kaba président du FIDEL.

Le partage octroie l’ANAD et le RPG ARC-EN-CIEL chacun quatre places pour le CNT. L’UFR de Sidya Touré et les autres partis membres du FNDC se partageront deux (2) places, la COPED de Docteur Ousmane Kaba du PADES a aussi deux (2) places. La CPR de Docteur Faya Millimono du BL et de la CORED de Elhadj Mamadou de l’UDG ont chacun une place. Quant aux autres partis politiques qui étaient représentés par Mohamed Lamine Kaba ont une place. Ce qui donne au total 15 places réparties pour sept (7) coalitions politiques.

Il reste à savoir si cet accord sera finalement accepté par les autres coalitions des partis politiques du pays. Sinon c’est le ministère de l’administration du territoire et de la décentralisation qui les départagera en fin de compte s’il n’y aura pas de consensus entre les différentes coalitions politiques sur cet accord.

 Ibrahima Foulamory Bah pour lecourrierdeconakry.com

(00224) 628 80 15 62

bah4644@gmail.com

Print Friendly, PDF & Email