Siguiri/Dankakoro :  Trois citoyens blessés par balles par des présumés bandits dans une mine d’or

0
282

L’insécurité commence à refaire surface dans la préfecture de Siguiri. Dans la journée du dimanche 17 octobre 2021, aux environs de 12 heures, deux présumés bandits munis des pistolets, ont tiré sur  trois jeunes garçons, tous âgés de moins de 35 ans. Les faits se sont passés à Dankakoro, une localité relevant de la préfecture de Siguiri. Selon nos informations, les 2 présumés bandits auraient tiré sur ces jeunes avant d’emporter les machines détectrices d’or qu’ils possédaient dans la mine d’or.

 Moussa Magassouba, connu sur le nom de ‘’Danka Moussa’’, chef de la localité explique le déroulement de l’événement : « J’ai été informé que deux présumés bandits ont tiré sur 2 citoyens de mon village dans une mine d’or se trouvant en brousse. Comme j’étais en cours de route pour Siguiri, sur le chemin j’ai vu les gens en train de pourchasser les 2 présumés bandits. Immédiatement je me suis impliqué dans le groupe, vu le nombre de gens qui les poursuivaient j’ai décidé d’aller alerter les services de sécurité de Siguiri. Ils ont laissé la moto et les pistolets qu’ils avaient, ils sont entrés dans la brousse vers la clinique ‘’Alpha Condé’’. Nous n’avons pas pu mettre main sur eux, mais les la moto et les pistolets, nous les avons ramassés et mis à la disposition de la sécurité. Ensuite, au cours de cette poursuite, ils ont tiré sur un jeune encore. Cela s’ajoute aux 2 autres touchés dans la mine d’or. Ils étaient sur une moto TVS Star. Ils ont emporté les machines détectrices que les 2 jeunes orpailleurs avaient dans la mine d’or.»

Pour sa part, Dr Balla Keita, chef médecin au service des urgences de l’hôpital préfectoral de Siguiri explique les circonstances dans lesquelles il a reçu ces blessés : « Ce matin au environ de 12h, nous avons reçu 3 jeunes blessés par balle par des bandits. Le premier se nomme Mamadi Traoré, âgé de 32 ans en provenance de Dankakoro’. Il a été atteint par la balle au niveau de sa cuisse, mais la balle ne s’est pas limitée là. Elle a touché l’os se trouvant à l’intérieur de la cuisse. On a fait la radio et les autres soins, mais son état est assez grave. Il a fallu qu’on l’envoie à Bamako pour être soigné. La deuxième personne est Kodjougou Sacko âgée de 23 ans en provenance de Dankakoro. C’est un orpailleur de profession. Pour son cas, il a aussi été touché sur sa cuisse, heureusement la balle n’a pas atteint l’os comme ce fut le cas de Mamadi. Au-delà de sa cuisse gauche, son bras droit a été gravement touché par la balle. La troisième personne est Ousmane Condé. Lui il est âgé de 17 ans. Il vient de Bananinkoro. Il a été touché par la balle pendant qu’il était à moto pour la poursuite des bandits. Pour son cas, la balle a traversé son pied gauche en sortant de l’autre côté. On a fait la radio, et il se porte bien ».

Kokoly Joseph Kolié, Correspondant à Kankan

622-15-17-30

 

Print Friendly, PDF & Email