Crise sociale : l’UPF Guinée sensibilise à la paix

0
281

La Guinée est secouée depuis plus de deux semaines par une crise sociale, suite au réajustement du prix des produits pétroliers à la pompe. Les syndicalistes et forces sociales exigent au gouvernement de ramener le prix du carburant à 8 000 GNF à la pompe. Ils organisent des manifestations de rues, tiennent des villes mortes et observent même une grève générale et illimitée.

Face à cette situation qui paralyse la capitale Conakry et certaines villes de l’intérieur du pays, l’Union de la Presse Francophone de Guinée (UPF) compte organiser une conférence de presse ce jeudi 26 juillet à la Maison de la Presse sise à Coléah. Cette conférence a pour thème « Média et préservation de la paix ».

Selon le président de cette association de presse faitière de journalistes guinéens Ibrahima Koné : « l’objectif est viser est de participer à l’apaisement des cœurs pendant cette crise en mettant en avant le dialogue comme seul moyen de conciliation ».

Pour lui, les journalistes étant des porteurs de messages des sans voix doivent être outillés en cette période de crise afin de véhiculer des messages de paix et de quiétude sociale vis-à-vis de leurs auditeurs, téléspectateurs ou lecteurs.  C’est pourquoi, l’UPF Guinée a jugé opportun d’inviter les anciens Ministres de la Communication pétris d’expériences pour aider nos journalistes à mieux informer et communiquer à travers ce thème. Cette tribune permettra aux anciennes icônes de la presse de partager leurs expériences avec leurs confrères de la nouvelle génération, a indiqué Ibrahima Koné.

Le président de cette association dit être convaincu d’obtenir des résultats positifs à l’issu de cette rencontre : « au sortir de cette conférence, nous aurons des solutions pour une sortie de crise par des Guinéens, parce que ce n’est pas la première fois que la Guinée enregistre une crise sociale. Il y’a eu plusieurs cirses qui ont été résolues par des Guinéens, je pense qu’avec ces anciens Ministres de la Communication on pourra mieux cerner la crise actuelle liée à l’augmentation du carburant et pourquoi pas avoir une solution. En tout cas nous à l’UPF Guinée soucieux de la préservation de la quiétude sociale c’est de cette façon que nous souhaitons contribuer pour une sortie de crise. Nous demandons également aux uns et autres de revenir autour de la table de négociation et de s’écouter, ils sont tous des Guinéens et ont l’obligation de privilégier le dialogue et l’intérêt supérieur de notre pays », a-t-il lancé.

Oumar M’Böh pour lecourrierdeconakry.com

+224 622 624 545/666 369 744

mbooumar@gmail.com

 

Print Friendly, PDF & Email